1ere rencontre  de lorganisme theme parentalite multiculturelleinterculturelle 6 mai 2017_edited.jpg

HISTORIQUE

Lors de sa première grossesse à Québec, du deuil périnatal et de l’arrivée de son bébé espoir (2014) qui a suivi, Marielle M'bangha, actuellement coordonnatrice de l'organisme, a vécu et constaté le phénomène de croisement entre la parentalité et la réalité immigrante. Isolement, méfiance de la part des intervenants envers ceux-ci, incompréhensions culturelles, conditions socio-économiques défavorables, méconnaissance des services communautaires, car inexistants dans son pays d’origine, etc. Mme M’bangha, inspirée à créer pour les autres mères immigrantes le « village », la « famille » dont elle aurait eu besoin, communique avec d’autres membres de la communauté et avec diverses organisations du milieu. Toutes corroborent ses observations et appuient chaudement l’idée de créer le SRPFIQ .

C’est donc au sein du Collectif Les Accompagnantes que le SRPFIQ fût lancé officiellement via un direct Facebook le 3 mai 2017.

La mission du SRPFIQ sera de créer un pont et favoriser un lien de confiance entre les femmes immigrantes et les ressources en périnatalité pendant la grossesse, l’accouchement et les services postpartum (0-2 ans).

Devant le grand besoin comblé par le SRPFIQ et devant la place qu’il prenait en postnatal, le SRPFIQ avec ses membres ont émis le souhait de se développer avec sa propre vision et son propre conseil d’administration. C’est donc en mars 2018 que le SRPFIQ devint officiellement un OBNL avec un CA indépendant.

Dans ce processus d’enregistrement OBNL, nous avons été accompagnés par Mme Léa-Valérie Morin, organisatrice communautaire du CIUSSS qui nous a aidés autant[ administrativement qu’au niveau de notre positionnement, en s’assurant que nous serions bien complémentaires aux autres ressources. Ainsi, Mme Léa-Valérie a pris le temps de nous accompagner dans la rédaction de notre offre de services.  Nous avons été bien accueillis dans le réseau de la santé. En conséquence, nous avons eu l’occasion de rencontrer Mme Marie-Josée Santerre chef de programme au CIUSSS de la Capitale-Nationale, les chefs de programme OLO/SIPPE et les équipes d’infirmières ainsi que les travailleurs sociaux (majoritairement Limoilou et Basse-Ville) du programme Famille- Enfance-Jeunesse qui nous avaient affirmé la pertinence de notre organisme et nous avaient suggéré la nécessité de travailler en complémentarité dans le but de bâtir la confiance des femmes envers les ressources qui sont disponibles pour elles. Cela a marqué notre véritable complémentarité de services menant même à des rencontres en duo infirmière, travailleuse sociale et maman-relais.